FLASH-INFOS

Audiovisuel public : Le gouvernement annonce que France Ô va « libérer le canal hertzien » d’ici 2020

Ce jeudi 19 juillet, le gouvernement a rendu public les conclusions de la mission de concertation installée auprès de la ministre de la Culture sur la transformation de l’audiovisuel public. On y apprend notamment que la chaîne France Ô va « libérer le canal hertzien de France Ô au plus tard en 2020 ».

Le gouvernement a donc décidé « de libérer le canal hertzien de France Ô au plus tard en 2020 », a indiqué le Premier ministre Édouard Philippe dans un communiqué. « Les conclusions de la mission de concertation conduisent (…) à considérer que l’organisation actuelle du service public audiovisuel ne permet pas de donner la visibilité nécessaire aux territoires ultramarins et à leurs habitant », poursuit le communiqué. Le gouvernement justifie sa décision par une « représentation des territoires et des habitants ultramarins » en « périphérie -comme c’est le cas aujourd’hui à travers la chaîne France Ô dont l’audience reste encore trop confidentielle- », et entend trouver la « juste place » de la chaîne « au sein de l’audiovisuel public », « par une intégration au sein de la programmation de l’ensemble des autres chaînes de France Télévisions : information et météo, documentaires, magazines, émissions politiques, fiction ». «

Cette juste représentation doit passer par des engagements de programmation chiffrés et mesurables, qui seront finalisés par France Télévisions et intégrés dans son cahier des charges et dans sa feuille de route stratégique dès 2018 », indique encore le communiqué. « La construction des indicateurs de suivi de cette plus grande visibilité donnera lieu à la rentrée à un groupe de travail associant des parlementaires membres des délégations aux outre-mer ». Le gouvernement annonce aussi le maintien de l’enveloppe budgétaire de 10 millions d’euros pour les co-productions ultramarines ainsi qu’un « développement d’un portail numérique enrichi sur les Outre-mer ». « Le réseau des Outre-mer 1ère, qui a déjà anticipé le « média global » (intégration de la radio, de la télévision et du numérique), sera renforcé. Le passage à la haute définition, attendu depuis longtemps et souvent reporté, des chaînes des Outre-mer 1ère sera réalisé ».

« Une entité éditoriale dédiée aux outre-mer sera maintenue avec les équipes de France Ô. Cette entité aura notamment pour vocation de jouer le rôle de « tête de réseau » dans le groupe. Et les équipes des Outre-mer 1ère auront aussi pour mission de renforcer les liens avec les pays de leur bassin régional, des Caraïbes au Pacifique, afin de couvrir l’actualité de ces pays et d’alimenter ainsi les programmes d’information internationale du service public audiovisuel ». Suite à cette annonce, la Présidente de France Télévisions Delphine Ernotte s’est entretenue cet après-midi avec le personnel de la chaîne, dont le siège est situé à Malakoff. Elle était accompagnée par Wallès Kotra, Directeur du réseau Outre-mer 1ère et France Ô.

Dans son communiqué, le Premier ministre indique enfin qu’ « à l’horizon 2022, des économies de 190 millions d’euros (par rapport au budget 2018) devront être réalisées pour l’ensemble des sociétés de l’audiovisuel public, dont 160 millions pour France Télévisions, 20 millions pour Radio France ».

Outremers360 - 19 juillet 2018

Flash Info